La ligne a tellement pesé sur les deux premiers matchs qu'il va falloir que Pete DeBoer trouve rapidement des ajustements, au risque de voir cette série finale tourner court pour les Pittsburgh Penguins.Rapides, appliqués dans le repli défensif et le for-check, les hommes de Mike Sullivan ont ouvert le score par l'incontournable Bryan Rust.

Sidney Crosby, qui remporte sa deuxième Coupe Stanley, a apporté un leadership impressionnant et bénéfique pour les Pittsburgh Penguins Maillot Hockey.Le reste du travail, Martin Jones l'a quasiment assumé seul, en repoussant 44 tirs sur les 46 que les Pittsburgh Penguins lui ont adressés.

Les Pittsburgh Penguins ont sans doute rendu leur meilleure copie depuis le début de cette finale de coupe Stanley. La seule satisfaction pour Pittsburgh Penguins vient peut-être de son gardien, Martin Jones, qui a su repousser l'échéance jusqu'à la prolongation, en stoppant 28 des 30 tirs qui lui ont été adressés.